Association des Saulières

 

Un défilé patriotique  : le 11 novembre 1943

Jalon N°7

Depuis le 11 novembre 1942, les troupes allemandes ont franchi la ligne de démarcation et occupé la zone libre. Les maquisards de la forêt des Saulières sont instruits par des officiers de carrière. Le 11 novembre 1943, à la suite d'un appel à se rendre devant les monuments aux morts lancé sur les ondes de la BBC, une soixantaine de maquisards osent enfreindre l'interdiction imposée par le gouvernement de Vichy.

A 11 heures, ils défilent sur la place de Sainte-Féréole. Après avoir déposé une gerbe devant le monument aux morts au son du clairon, ils regagnent au plus vite leurs camps respectifs (La Besse et Le Treuil). Des habitants ont assisté à cette manifestation patriotique.

Mais quatre jours plus tard, le 15 novembre, les Allemands montent à l'assaut des camps, et se livrent à une terrible répression contre ceux qu'ils considérent comme de dangereux "terroristes". Les autorités de Vichy sont du même avis.

"Je me souviendrai toujours de ce défilé. Beaucoup de gens avaient les larmes aux yeux, parce qu'ils savaient que les Boches allaient prendre des mesures de représailles."

(Joseph Lavarec, rescapé du massacre de la Besse).